mercredi 29 août 2018

Dans le crépuscule un souvenir passe, celui de ta cilouette. Un absolu qui se teinte de l'ambrasement du ciel. FC 2019

mardi 7 mars 2017

Hier c'était hier je crois.. mon esprit cherche encore à se souvenir..

Regard dans la nuit

Musée des Beaux Arts Dijon.
Le soir

Cris intérieur


La douleur surgi, puis s'efface dans l'infini du temps. Nous ne sommes rien au au-delà de l'instant. (FC 2017)

Musée des Beau Art De Dijon


Le temps ne fait fait rien que donner au choses un mystère, celui du nom dit, dont on sens la présence et qui laisse surgir de notre imaginaire contes intérieurs. Ils n,expliquent rien, mais nous rassure face au monde si complexe à nous yeux.(fc2017)

dimanche 22 février 2015

De Marbre

Musée des beaux art Dijon
L'art n'est pas le fait des Artistes, il est la résultante d'un jeux valeurs sociales associé à un système d'échange.
L'argent généré ou perdu n'implique pas ou rarement celui qui produit les œuvres. Arrêtons d'amalgamer  art et marché de l'art.
 Dans le meilleur des cas, l'artiste, l'artisan, le créateur, va vivre de sont travail.

La prise d'une valeur parfois exponentiel d'une Œuvre ne fait que traduire la recherche identitaire et la perte de repère  d'une partie infime de la société. Elle ne traduit pas les choix esthétiques des moins natis.
Dans se jeux, le pouvoir  souhaitant démontrer sa puissance et assoir sa place prépondérante se doit de posséder une part de se trésor culturel comme de participer à la création d’œuvres l'identifiant comme facteur d'évolution culturel et sociale...En fait il faut distinguer l'artistique ou culturel de la société de l'élan créatif recherché par les artistes pour se sentir vivant.. Les millions estimés qui enrobent d'un aura les trésors de nos musée ne sont que de fausses valeurs, ne sont en fait que des leurs destiner à nous influencer, orientant nos révérences vers une docilité au valeurs culturels dominantes.
Mais personne ne détient le monopole artistique, personne ne détient la vérité.